Becouze vous informe Publié le 14 février 2022

Les réunions et délibérations des organes collégiaux de nouveau adaptées

Sociétés civiles et commerciales

Les membres des organes collégiaux d’administration, de surveillance ou de direction peuvent participer aux réunions de ces organes dirigeants au moyen d’une conférence téléphonique ou audiovisuelle dès lors que leur identification et leur participation effective sont garanties.

Ces moyens de communication doivent transmettre au moins la voix des participants et satisfaire à des caractéristiques techniques permettant la retransmission continue et simultanée des délibérations.
Par ailleurs, les décisions de ces organes collégiaux peuvent être prises par voie de consultation écrite de leurs membres, sous réserve que la collégialité de la délibération soit assurée.

Ces dispositions peuvent être mises en œuvre quel que soit l’objet de la décision sur laquelle l’organe collégial est appelé à statuer.

 

Coopératives agricoles

L’organe compétent pour convoquer l’assemblée générale d’une coopérative agricole (ou son délégataire) peut décider, compte tenu de la situation sanitaire, que sont réputés présents pour le calcul du quorum et de la majorité les membres de l’assemblée qui participent par une conférence téléphonique ou audiovisuelle dès lors que celle-ci permet leur identification.

Les autres personnes ayant le droit d’assister aux séances de l’assemblée peuvent y assister par les mêmes moyens.
Les moyens techniques mis en œuvre doivent transmettre au moins la voix des participants et satisfaire à des caractéristiques techniques permettant la retransmission continue et simultanée des délibérations.

 

Des mesures applicables quels que soient les clauses des statuts ou du règlement intérieur
Ces mesures s’appliquent :

–        sans qu’une clause des statuts ou du règlement intérieur ne soit nécessaire à cet effet ;
–        sans qu’une clause des statuts ou du règlement intérieur ne puisse s’y opposer ;

 

De possibles aménagements à venir

À noter que la loi autorise le Gouvernement à prendre par voie d’ordonnance, d’ici le 22-4-2022, toute mesure simplifiant et adaptant à nouveau les conditions de réunion et de délibération de ces organes et des assemblées générales.

Loi 2022-46 du 22-1-2022 (art. 12 et 13), JO du 23

© Lefebvre Dalloz